Laurède église st Jacques

L'église Saint-Jacques domine le bourg du haut d'un petit tertre
naturel joliment ombragé de platanes. Régulièrement orientée, elle
avait son entrée  à l'ouest en forme de tour-porche. Cette tour, ayant
tous les caractères d'une tour défensive et faisant également fonction
de clocher, date du XIVe siècle. La charpente et la couverture
d'ardoises de ce clocher sont plus tardives (XIXe siècle ?)

L'église d'origine, sans doute détruite au moment des guerres de
Religion, a été rebâtie au  XVIe ou au  début du XVIIe siècle dans un
élégant style gothique d'arrière-saison suivant le plan habituel des
églises de la région, à nef et collatéraux. C'est à la suite de cette
réfection que l'entrée de l'église s'est trouvée reportée au midi. Le
porche qui la précédé date de 1883. La jolie porte sculptée donnant
accès à l'édifice est datable
quant à elle des années 1660.

Le choeur, résulte d'une réfection tardive, peut-être sur des bases
médiévales, à dater, ainsi que la sacristie, de la grande phase
d'embellissements, dans les années 1760-1770, due à la munificence de
l'abbé Guy-Thomas Planter, archiprêtre de Laurède. Issu d'une
excellente famille de notables locaux, bachelier en Sorbonne, doté
d'une considérable fortune personnelle, ce prêtre fit  remodeler à ses
frais la structure et le décor du choeur liturgique, commandant aux
frères Mazetti le magnifique maître-autel de marbre polychrome ainsi
que le baldaquin, également de marbre, qui l'abrite. Ces talentueux
sculpteurs et marbriers d'origine Tessinoise, établis à Avignon,
avaient étés attirés dans la région par un évêque de Dax, d'origine
provençale, Louis-Marie de Suarez d'Aulan. Le tableau d'autel
représentant saint-Jacques, les stucs et le décor peint de la voûte,
les lambris, la grille de communion, un magnifique lutrin de fer-forgé,
achèvent de faire du choeur de Laurède l'un des ensembles liturgiques
de style rococo les plus réussis et complets de toute l'Aquitaine. A la
même campagne appartiennent deux beaux tableaux, également situés dans
le choeur : la Persécution des frères Macchabée et le Massacre des
Innocents. Les deux autels situés aux deux extrémités des collatéraux,
l'un dédié à la Vierge et l'autre, à saint Michel, reviennent aussi à
l'intervention des Mazzetti. La chaire à prêcher doit être
contemporaine de cette grande modernisation de l'église ainsi que les
lambris de la sacristie.


Animatrice:Madeleine Marque (05 58 97 74 60) 
Trésorier:Marie-Lys Sournia Carbonnel  
Groupe liturgie:M.Lys Sournia Carbonnel et Madeleine Marque 
Secours Catholique:
Pastorale des malades:
Fleurissement de l'église:
Tenue des registres:
Préparation Autel:Mimi Sourigues et Liliane Bouissou
Pastorale des funérailles:
Communication/Clarté:Marie-Lys Sournia Carbonnel  
Secrétaire du relais:
Sonnerie cloches:
Clef église:Jean-Paul Bouissou
  




Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mardi 11 décembre 2018